Plessisville - Le choix d'une qualité de vie
  • Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • La Ville se réjouit du dénouement rapide des négociations avec ses syndiqués et ses cadres.

La Ville se réjouit du dénouement rapide des négociations avec ses syndiqués et ses cadres.

La Ville de Plessisville, le Syndicat national des employés municipaux de Plessisville (SNEMP) de même que les représentants des cadres sont heureux d'annoncer qu'ils ont procédé, ce 25 novembre 2019, à la signature de leur convention collective et de leur politique-cadre. Les cols bleus et blancs ainsi que les cadres ont signé leur entente respective pour une période de 5 ans couvrant du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2024.
 
Convention collective - SNEMP
Les représentants de la Ville et de la partie syndicale se sont dits fort satisfaits du déroulement des négociations. Après seulement 10 h de discussions les parties avaient convenu de la nouvelle convention collective. Monsieur Martin Lacroix, président du SNEMP, a rappelé que l'entente avait été entérinée à 93 % par les employés en assemblée générale. « Les discussions se sont déroulées dans un esprit d'ouverture et de respect. Nous étions orientés ensemble vers un but commun; l'atteinte d'objectifs mutuellement avantageux qui soient profitables pour tous ».
 
Selon messieurs le maire Mario Fortin et le directeur général Alain Desjardins, les termes de l'entente s'inscrivent dans des objectifs d'efficience, de stabilité des équipes de travail, de souplesse organisationnelle, de conciliation travail-famille, d'équité et de reconnaissance de l'apport des cols bleus et blancs dans la qualité des services offerts aux citoyens. « Les demandes ont été très raisonnables de la part du syndicat, conscient de ce que la Ville était capable de leur offrir pour les cinq prochaines années. Nous sommes heureux d’être arrivés à une entente aussi rapidement; cela témoigne des efforts investis de la part des deux parties lors de ces deux journées de négociation ».
 
Cette nouvelle convention collective prévoit notamment une augmentation salariale de 2 %/an pour 5 ans. En plus de la mise à jour de plusieurs dispositions, des modifications ont été apportées à l’assurance collective afin d’être équitables entre les employés syndiqués et les cadres de même que l’horaire d’été sera effectif de la première semaine de mai à la première semaine d’octobre.
 
Politique-cadre
Le directeur général se réjouit également de la signature rapide de la politique-cadre. « Je suis très heureux d’arriver à une entente avec nos employés-cadres qui contribuent tous les jours au développement de notre ville. Les demandes étaient en deçà de ce que plusieurs villes du Québec offrent à leurs professionnels. Leur esprit de collaboration et leur bonne volonté avec la partie patronale nous ont permis d’arriver à un consensus ».
 
Tout comme les syndiqués, les cadres ont modifié leur assurance collective en faisant quelques concessions. C’est pour cette raison que les cadres ont accepté d’avoir une augmentation salariale de 1,75 % en 2020 et de 2 %/an pour les 4 autres années prévues dans la politique. Le système de vacances a également été uniformisé afin d’être pareil pour tous les cadres.
 
 « Nous sommes très satisfaits de notre politique-cadre 2020-2024. C'est une situation gagnant-gagnant pour les deux parties », soutient Mme Justine Fecteau-Fortin, représentante des cadres.
 
Monsieur Mario Fortin, maire de la Ville de Plessisville, a tenu à remercier son directeur général, sa directrice des ressources humaines, le syndicat ainsi que les cadres pour leur ouverture d’esprit durant les négociations. « Je tiens aussi à souligner l'excellence de votre travail. Si notre ville est reconnue pour y élever une famille ou pour y vivre, c'est grâce entre autres au professionnalisme, au dévouement et à l'enthousiasme des employés. Ces ententes témoignent de la richesse d’avoir des gens passionnés à offrir des services exceptionnels à la population », conclut le maire.

<< Retour à la liste

Les commentaires ne sont pas autorisés pour cette nouvelle.