Plessisville - Le choix d'une qualité de vie

Budget 2021

Nouveau rôle d'évaluation; ajustement  des taux de taxation

Communiqué - La Ville de Plessisville a procédé, le 14 décembre, à l'adoption de ses prévisions budgétaires pour l'année 2021 et de son programme triennal d'immobilisations pour les années 2021, 2022 et 2023. Le budget total s'élève à 12,5 M$ une hausse de 2,4 % par rapport à 2020. Le maire de la Ville, Mario Fortin, s’est dit très fier du travail accompli par les élus et l’administration municipale afin de présenter un budget équilibré, surtout après une année de pandémie, respectant la capacité financière des contribuables.
 
 « Ce budget nous permettra de continuer la réalisation de notre Plan stratégique 2015-2025, tout en appuyant le déploiement de projets structurants pour l’avenir de Plessisville. La qualité de vie des citoyens, la pérennité de nos actifs et de nos infrastructures, la diversification économique ainsi que le développement durable continueront de faire partie de nos priorités en 2021 », affirme le maire.
 
Nouveau rôle d’évaluation - ajustement des taux de taxation
Cette année, la MRC de L’Érable déposera un nouveau rôle d’évaluation pour la Ville de Plessisville ce qui viendra modifier la valeur des propriétés sur son territoire. Or, pour atténuer les effets de ce nouveau rôle, la Ville a ajusté ses taux de taxation pour équilibrer les comptes de taxes des contribuables. Par conséquent, certains verront leur compte de taxes augmenter ou diminuer dépendamment si la valeur de leur résidence est supérieure ou inférieure à la fluctuation moyenne du nouveau rôle.
 
Ainsi, en 2021, le taux de taxes foncier résidentiel sera à 1,07 $ par tranche de 100 $ d'évaluation, soit une diminution de 0.065 sou par rapport à l’an dernier.
 
De plus, pour pallier la récente crise du recyclage et pour s’ajuster au coût de traitement des matières résiduelles, la Ville a dû procéder à un ajustement de la tarification de ces deux collectes, passant à 143 $ par logement, soit une augmentation de 7 $ par rapport à l’an dernier.
 
Amélioration continue des services aux citoyens
La Ville est fière de maintenir, en 2021, la totalité de son offre de loisirs en plus de renouveler l’ensemble de ses programmes relatifs à l’environnement et au développement durable. Parmi les projets structurants dont la réalisation est prévue au cours de la prochaine année, notons la réfection et le pavage des avenues Saint-Édouard, des Érables, Saint-Alfred et Simoneau, l’inauguration de la nouvelle piscine municipale, l’éclairage de la passerelle Armand-Vaillancourt et l’installation d’enseignes aux entrées de la Ville. Parmi les autres projets attendus, on retrouve l’aménagement d’une rampe d’accès pour personne à mobilité réduite à la bibliothèque, la reprise de la gestion du Carrefour de l’Érable, la réalisation du plan d’action (2020-2021) pour freiner la propagation de l’agrile du frêne sur le territoire et la mise en œuvre du projet-pilote d’électrification d’une camionnette électrique. Sur le plan de l’aménagement du territoire, l’équipe travaillera sur la mise à jour du plan d’action pour la réduction des GES en plus de planifier les prochaines étapes pour un agrandissement futur du parc industriel. De plus, le conseil entend poursuivre la campagne d’attraction « à bras ouverts », procéder à l’achat d’un logiciel de requêtes et entamer l’éclairage du boulevard des Sucreries. La liste complète des projets qui seront réalisés, par secteur, peut être consultée sous l'onglet « budget » sur le site Internet de la Ville.
 
Une autre priorité du conseil municipal sera l’amélioration de l’état du réseau routier en 2021. En ce sens, la Ville maintiendra ses investissements consacrés au pavage grâce à son fonds « infrastructures routières », mais bonifiera également l’enveloppement annuel pour un montant total de 400 000 $. « Nous travaillons actuellement sur un plan d’action pour la réfection de l’ensemble de nos rues pour la prochaine décennie. Plusieurs critères doivent être pris en considération lorsqu’on choisit de refaire une rue. Ce plan nous permettra donc de déterminer les rues à faire en priorité au cours des prochaines années », explique le maire Mario Fortin.
 
Programme triennal d’immobilisations
Au total, le programme triennal d’immobilisations cumule des investissements de 24,8 M$ pour les trois prochaines années, dont 10,8 M$ en 2021, 5,2 M$ en 2022 et 8,8 M$ en 2023. « Notre vision claire des années à venir nous permet de bien planifier nos projets d'envergure. De plus, pour limiter une hausse du fardeau fiscal, nous sommes constamment à l’affût des programmes de subvention offerts aux villes pour réaliser l’ensemble des projets du PTI.  À titre d’exemple, le projet de réfection des avenues Saint-Édouard, des Érables et Saint-Alfred, bénéficiera d’une subvention à la hauteur de 3 560 000 M$ tandis que la rampe d’accès pour personne à mobilité réduite sera payée en totalité par une subvention du gouvernement du Canada », affirme M. Fortin.
 
Gestion de la pandémie
L'année 2020 a été dominée par la pandémie et au cours de cette période, toute l'équipe municipale s'est mobilisée pour maintenir des services essentiels à la population et donner un accès sécuritaire aux installations tout en protégeant la santé de tous. 
 
La pandémie a certes engendré des dépenses supplémentaires et des pertes de revenus pour la Ville, mais grâce à une gestion serrée des dépenses au cours des derniers mois, la Ville n’enregistrera pas de déficit lié à la COVID-19. Ainsi, l’aide financière octroyée par le gouvernement du Québec servira à la création d’un fonds pour les organismes communautaires et bonifiera également l’enveloppe budgétaire pour le pavage en 2021.
 
Une gestion prévoyante et un contrôle de la dette
La Ville possède plusieurs fonds d’investissement, et ce, depuis maintenant 8 ans, destinés à maintenir l’équité intergénérationnelle entre les contribuables d’aujourd’hui et ceux de demain. Ces fonds servent respectivement à payer comptant des projets en lien avec le développement durable lors de leur réalisation.  D’ailleurs, depuis 2 ans, la Ville a créé un fonds pour l’amortissement des versements de la dette à long terme afin de réduire l'impact de celle-ci sur les années à venir.
 
La dette de la Ville s’élève à 21,6 M$, mais rappelons que cette dernière est partagée avec le gouvernement du Québec (3,8 M$) et le Comité de promotion industrielle de la zone Plessisville (1,4 M$).
 
Travailler pour le bien-être des citoyens
Enfin, le maire se dit satisfait du budget 2021 qui reflète bien les priorités du conseil : demeurer à l’écoute des citoyens, continuer le développement de la Ville et agir dans l’intérêt des générations futures. Ce budget illustre bien cet engagement et se veut dans la continuité du travail amorcé des dernières années.


PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DU BUDGET 2021


PROJETS À VENIR PAR SECTEUR


PROGRAMME TRIENNAL D'IMMOBILISATIONS 2021-2022-2023


TAUX DE TAXATION PAR SECTEUR

<< Retour à la liste

Les commentaires ne sont pas autorisés pour cette nouvelle.