Plessisville - Le choix d'une qualité de vie

Investissements à Plessisville : une année exceptionnelle en 2017

Une année exceptionnelle vient de se terminer au chapitre des investissements à Plessisville. En effet, la Ville conclut son année 2017 avec des investissements totalisant 25 millions de dollars tous secteurs confondus. Les chantiers de construction ou de rénovation ont été nombreux sur le territoire, car c’est 14,6 M$ de plus qu’en 2016 au niveau des investissements.
 

Cette hausse globale de la valeur des investissements s'explique par une croissance marquée dans les secteurs industriel et institutionnel. Le Service de la gestion du territoire a en effet délivré des permis totalisant des investissements de 17 007 300 $ pour le secteur industriel comparativement à 3 077 575 $ en 2016. On y retrouve, entre autres, l’agrandissement de BLB congélation (Fruits d’Or), de Canneberges Bécancour et de Citadelle ainsi que de la construction d’un nouveau bâtiment appartenant à Sogetel. Côté institutionnel, le Service rapporte également une augmentation de 200 % passant de 610 523 $ en 2016 à 1 966 340 $ en 2017. La construction de la nouvelle caserne de pompier a permis cette augmentation.
 
« Le développement économique bat son plein à Plessisville. Les terrains sont pratiquement tous vendus dans la nouvelle partie de notre parc industriel. Nous prolongerons également la rue Jules Paquette cette année, entament ainsi la phase 3, dernière étape de notre projet d’agrandissement.  Une campagne de communication sera également lancée en 2018 afin de séduire différents entrepreneurs à venir s’installer chez nous », affirme le maire Mario Fortin.
 
De leur côté, les secteurs résidentiel et commercial maintiennent leur rythme de croisière. Les statistiques demeurent excellentes depuis 2015. En effet, pour cette année, 17 nouvelles unités d’habitation ont été construites comparativement à 16 en 2016. Ce sont 11 nouveaux jumelés ou maisons unifamiliales qui se sont construites dans le nouveau secteur résidentiel La Samare, deux (2) maisons unifamiliales dans le secteur résidentiel de l’Érablière ainsi qu'un bâtiment abritant quatre (4) logements sur la rue Émile-Chauveau. À ce sujet, seulement 18 terrains restent à vendre dans le secteur résidentiel La Samare et quatre (4) dans le secteur de l’Érablière.

« On est vraiment satisfait de l'année qu'on a connue. On a beaucoup de projets industriels, commerciaux et résidentiels qui se poursuivront ou qui seront mis en branle en 2018 », explique M. Fortin.
 
Un mois de décembre record
Plessisville a terminé l’année sur une bonne note en délivrant 18 permis pour le mois de décembre. Pour les trois secteurs d’activités soit résidentiel, commercial et industriel, le Service de la gestion du territoire a autorisé des projets pour une valeur de 210 030 $. C’est une nette augmentation comparativement à 29 315 $ en 2016 et 1 093 $ en 2015.
 
« Avec des résultats aussi remarquables et une vitalité économique qui se démarque, Plessisville a le vent dans les voiles », a conclu fièrement le maire Fortin.

<< Retour à la liste

Les commentaires ne sont pas autorisés pour cette nouvelle.