Plessisville - Le choix d'une qualité de vie

La 30e édition du Marathon de l'espoir en mode virtuel

COMMUNIQUÉ - Une multitude de façons de soutenir la cause
L’équipe du Marathon de l’espoir est heureuse de confirmer la tenue de la trentième édition du Marathon de l’espoir à la date convenue du samedi 12 décembre. Compte tenu de l’importance de maintenir le soutien aux familles de la région et de l’incertitude de la situation entourant la pandémie de la COVID-19, l’équipe a fait des pieds et des mains pour mettre en place un Marathon de l’espoir en mode virtuel avec plusieurs nouvelles façons de donner.

Notre décision de tenir l’événement s’appuie sur deux faits incontournables et ceux-ci nous ont rapidement convaincus de la nécessité d’un Marathon de l’espoir, d’expliquer la coordonnatrice, Justine Simoneau. Le premier fait est l’incertitude économique qui porte à croire que les demandes seront grandissantes en 2021. D’ailleurs, l’organisation de la Guignolée des Médias mentionne qu’un Québécois du cinq ne pourra nourrir sa famille après la fin de l’aide gouvernementale. Le deuxième fait est la grande générosité de la population qui a toujours été au rendez-vous et la situation que nous vivons depuis plusieurs mois démontre qu’un peu partout, le soutien envers l’aide alimentaire est plus que jamais au rendez-vous. On souhaite donc que ça se concrétise lors de cette 30e édition.

Dans un mode virtuel, la générosité de la population sera sollicitée par plusieurs moyens. D’une part, sur le site web à l’adresse www.marathondelespoir.com où il est possible d’effectuer un don en ligne ou de faire un transfert bancaire, et ce à tout moment dans l’année. De plus, en visitant le site web du marathon, les gens y découvriront plusieurs autres façons de contribuer avec l’idée de lancer le défi de donner à vos contacts sur Facebook et la vente en ligne des créations des artisanes du Cercle de Fermières de Plessisville.

Pandémie oblige, le jour même, soit le samedi 12 décembre, les bénévoles seront en place de 9 h à 17 h dans le stationnement du Carrefour de l’Érable pour recevoir les dons, sans que les gens n’aient à sortir de leur voiture. Le Carrefour de l’Érable servira de quartier général, mais aucune activité ou prestation artistiques n’y seront présentées. La population pourra également suivre l’évolution de la collecte sur la page Facebook du Marathon de l’espoir de même que certaines entrevues et plusieurs reportages enregistrés à l’avance. Notez également que la Caisse Desjardins de l’Érable acceptera les dons au comptoir entre le 30 novembre et le 19 décembre et qu’il sera également possible de faire un don par téléphone en appelant le jour du marathon au 819 362-0845 ou par la poste.

Du poulet et de l’espoir au menu le 10 décembre
L’équipe de la Rôtisserie Fusée de Plessisville invite la population à s’offrir un repas Spécial pour deux la journée du jeudi 10 décembre. Pour chaque Spécial pour deux, pour emporter ou au service à l’auto, un montant de 10 $ sera remis au Marathon de l’espoir. Une belle façon de combler son appétit tout en contribuant à la cause du Marathon de l’espoir. Une vente de billets pour un tirage d’une carte-cadeau d’une valeur de 100 $ à dépenser chez Rôtisserie Fusée sera aussi effectuée. Pour Élise Vigneault, copropriétaire de la Rôtisserie Fusée, il s’agit d’un geste significatif et normal pour une cause qu’elle a toujours appuyée. C’est important de redonner à la population et nous voulions le faire et créer un impact positif pour les personnes les plus démunies. 

Claudette Laliberté, présidente de l’Oeuvre du Partage, ajoute sa voix à celle de madame Simoneau et invite la population à poser un geste de générosité dans le cadre de cette édition 2020 toute spéciale. On ignore ce qui nous attend en 2021, c’est pourquoi nous souhaitons une collecte généreuse pour répondre adéquatement à la demande.

Un mot sur le Marathon de l'espoir:
Chaque mois de décembre, des dizaines de bénévoles travaillent fort à la mise en place de cette collecte annuelle permettant de soutenir plusieurs centaines de familles de la région. C'est à l'Oeuvre du Partage qu'est remise la totalité de l'argent reçu en don pour ensuite la distribuer sous forme d'aide alimentaire aux personnes seules ou aux familles dans le besoin en plus de soutenir quelques organisations travaillant à favoriser une saine alimentation.

<< Retour à la liste

Les commentaires ne sont pas autorisés pour cette nouvelle.