Plessisville - Le choix d'une qualité de vie
  • Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Plessisville, Princeville et Victoriaville s’unissent pour limiter l’utilisation de pesticides

Plessisville, Princeville et Victoriaville s’unissent pour limiter l’utilisation de pesticides

PHOTO : De gauche à droite : Pierre Fortier (conseiller municipal, Ville de Plessisville), Jean-Robert Tremblay (conseiller municipal, Ville de Princeville), André Bellavance (maire de Victoriaville) et Serge Cyr (directeur, Service de l'environnement, Ville de Victoriaville). 

Fidèles à leurs valeurs en matière de développement durable, les villes de Plessisville, Princeville et Victoriaville encadrent maintenant l'utilisation de pesticides sur l'ensemble de leur territoire avec un règlement uniformisé. Ainsi, tous les entrepreneurs devront obtenir de la Ville un certificat d’enregistrement annuel, gratuitement, pour procéder à l’application de pesticides en milieu résidentiel. Un permis temporaire gratuit, octroyé par la Ville, est nécessaire pour toute application de pesticides autres qu’à faible impact. Quiconque contrevient à une disposition du règlement commet une infraction et est passible d'une amende.

Cette mesure vise à protéger la santé des citoyens et la qualité de l’environnement, restreindre l’utilisation des pesticides à fort impact sur le territoire et favoriser l’utilisation des alternatives aux pesticides. 

« En 2006, Plessisville posait un geste avant-gardiste en encadrant l’utilisation des pesticides sur son territoire », a déclaré M. Pierre Fortier, conseiller municipal de la Ville de Plessisville. « Le fait qu’un leader du développement durable comme Victoriaville et que notre voisine, Princeville, emboîtent aujourd’hui le pas est une excellente nouvelle pour la qualité de l’environnement à l’échelle régionale. Par ailleurs, l’uniformisation de nos réglementations respectives viendra simplifier le travail des professionnels de l’entretien paysager qui exercent leurs activités dans nos trois villes. »

« La population est de plus en plus préoccupée par les effets néfastes des pesticides sur la santé et l’environnement. Afin de garantir le bien-être de sa population, Princeville se joint sans hésitation à la démarche de ses villes voisines. Avec notre proximité géographique, il est tout à fait logique d’appliquer la même réglementation et d’uniformiser notre façon d’encadrer l’utilisation des pesticides », a mentionné M. Jean-Robert Tremblay, conseiller municipal de la Ville de Princeville.

« Les pesticides traditionnels ont des impacts sur la santé humaine et contaminent l’air, le sol et l’eau. Inspiré par les valeurs du développement durable, la nouvelle règlementation adoptée permet de franchir un pas en avant pour réduire l’utilisation des pesticides et prioriser des alternatives écologiques. En agissant ainsi, nous nous assurons d’agir de manière responsable pour des milieux de vie en santé. » a indiqué le maire de Victoriaville, M. André Bellavance.

Les personnes intéressées d’en connaître davantage sur le sujet pourront assister gratuitement à la conférence « Solutions naturelles contre les ennemis du jardin » de Micheline Lévesque présentée le 15 mai à 19 h dans la salle du conseil de l’hôtel de ville de Victoriaville située au 1 rue Notre-Dame Ouest. 

Il est possible de prendre connaissance de la nouvelle règlementation, de ses dispositions et de profiter de conseils sur des méthodes alternatives aux pesticides en consultant le vic.to/pesticides, le plessisville.quebec/affaires/environnement/pesticides ou le villedeprinceville.qc.ca/pesticides.

<< Retour à la liste

Les commentaires ne sont pas autorisés pour cette nouvelle.